Dans les années 50/60, le buvard était un incontournable de l’écolier modèle. Maculé d’encre bleue ou violette, il trainait dans le fond de nos cartables ou entre deux pages de nos cahiers.  Parfois, ils étaient collectionnés et faisaient l’objet d’échange à la récré. DMC a utilisé le buvard comme support publicitaire  en proposant un guide des points sur différents thèmes dans une série de 10 buvards. Les merceries les donnaient à leurs clientes. Je me souviens d’en avoir eu au Salon de l’enfance au stand DMC. Les miens ont disparu depuis longtemps.

Dernièrement, j’ai eu la chance de trouver les 6 premiers sur une brocante.  Ils portent le tampon de la mercerie qui les distribuait.

y4Etqmz3TZu6lz0SMubCPg_thumb_27d6

Le premier de cet ensemble ouvre la série « Apprenez à coudre avec les fils DMC » et indiquait les points de base.

frReobahR96LAUHbbgN5Dg_thumb_27cc

 Sur chaque buvard, une fillette était représentée un ouvrage à la main.

GASfoYJzR4uiFvyMLUGkwQ_thumb_27d3

Le numéro 2 et les suivants appartiennent à la série « Apprenez à broder avec les fils DMC ».

iWNMEusZTG6Tql8prQ+hDg_thumb_27cd

kx8MZz+YRjavZqfDktJXNQ_thumb_27ce

%yblHrliRqmTJuo7BfNdnQ_thumb_27cb

f+lbhKI7SLq+wZtPM6hqFQ_thumb_27d0

qTh9bAXOSrOa5kR8dhrRHQ_thumb_27d2

Non seulement des schémas indiquaient comment réaliser différents points, mais sur chaque buvard figurait un modèle à broder avec les points appris.

3eWODNleShuZfrh1MhmkMQ_thumb_27d4

ol2Kn6FMS0GyfQeJ4p0tlQ_thumb_27d1

Le 7e buvard m'a été donné par une amie. Il illustre parfaitement l'utilisation du point devant et du point devant rebrodé qui permet la réalisation d'ouvrages sophistiqués abordables par des débutantes.

qTh9bAXOSrOa5kR8dhrRHQ_thumb_27d2

Promis, je vous montrerai le restant de ces buvards dès que j'aurai réussi à compléter ma collection.